La CHECK-LIST santé avant de partir à Mada

Manaona à tous,

J’avance dans mes préparatifs avant le grand saut en septembre, c’est à la fois excitant et …prise de tête ! Entre les conseils avisés de certains et les craintes des autres ce n’est pas simple de garder la tête froide…

Mon expérience vaut ce qu’elle vaut mais je me suis dis qu’un petit témoignage pouvait en aider certains !

Madagascar est un pays incroyable et peut être complètement paradisiaque à partir du moment où l’on part en bonne santé et/ou bien préparé. C’est un climat tropical auquel nous ne sommes pas habitués et un certain nombre de maladies existent alors qu’elles ont disparues d’Europe. Cependant, pas de panique, la Grande île porte bien son nom et si certaines zones sont à éviter, des règles de base permettent que tout se passe bien ailleurs.

Globalement quand on prépare une expatriation ou un long voyage il faut en passer par la fameuse TO DO qui se complète au fur et à mesure (et sans fin même) mais qui permet de construire son départ sans rien oublier.
A chaque style de famille et d’expatriation sa préparation et ce sera un peu différent s’il y  a des enfants dans vos valises. Pour ma part je pars seule et rejoins Renaud qui est déjà installé dans le pays. J’ai donc des conditions optimales de départ et une oreille attentive qui peut me répondre quand je l’appelle paniquée pour lui « eh mais j’ai pas d’assurance santé !! ». Pourtant ça n’empêche pas de devoir faire toutes les démarches en France.
Alors admettons que vous avez décidé de sauter le pas en acceptant un job à Mada ou que vous vous préparez à partir assez longtemps (ou pas d’ailleurs). Voilà la listes des choses auxquelles il faut penser et aux bons plans à connaître au niveau de votre santé :

  • Les check-ups

Profitez de votre couverture sociale encore active en France pour faire le tour des médecins (gynécologue, dermatologue, ophtalmologue, dentiste, etc). Ne laissez pas une dent mal soignée sous prétexte que vous n’aimez pas le dentiste (personne n’aime le dentiste de toute façon) et que vous le ferez plus tard car ça peut vite prendre des proportions énormes sur place.

Partez le plus possible en bonne santé et avec le stock de médicaments dont vous aurez besoin.

Bon à savoir : gardez les ordonnances car si vous arrivez avec la valise pleine de médicaments, la douane Malgache peut vous demander de vous justifier. 

  • La trousse à pharmacie 

Expliquez à votre médecin généraliste vos conditions de vie sur place (en ville ou en brousse, loin d’un hôpital ou pas) et faites un petit stock de médicaments qui peuvent dépanner voire être extrêmement utiles.

Bon à savoir : la sécu ne rembourse pas toujours les « listes de courses » avant voyage car, par définition, vous n’êtes pas malade et ce n’est donc pas pour vous soigner au moment de l’achat. 

En ville vous trouverez des praticiens (notamment parmi les expats) et des pharmacies naturelles comme Homéo Pharma qui proposent de bons produits naturels à base d’huiles essentielles et de plantes pour soigner les problèmes les plus courants (vessie, reins, toux, acné, etc). Je n’ai pas testé la gestion de problèmes plus graves mais pour les bobos c’est très efficace.

Pour les femmes qui y sont sujettes, des « antibios naturels » existent pour la cystite et les problèmes urinaires mais pensez à emmener des antibiose chimiques au cas où la crise continue.

Vous pourrez aussi vous faire (très) bien masser pour une somme très modique (entre 8€ et 25€ de l’heure) ce qui est bon pour le moral et pour la santé !

  • Les vaccins

On ne vous demandera pas de carnet de vaccination en entrant sur le territoire mais le système de santé étant très précaire et parce que vous ne voulez pas vous faire rapatrier à La Réunion en urgence, tous ces vaccins sont fortement conseillés (en plus de ceux que vous faites petits) : Hépatite A, Hépatite B, Fièvre Typhoïde et fièvre jaune. Je vous invite à consulter le site de l’Institut Pasteur pour avoir la liste exhaustive. L’hépatite A est valable à vie après le premier rappel, comme celui contre la fièvre jaune (avant c’était 10 ans mais la règle a apparemment changée).
En ce moment il y a une pénurie de ces vaccins. Le centre de vaccination Air France à Paris les a en stock la plupart du temps et la prise en charge est top. Par contre, attention,  le prix fixé est libre et n’est pas pris en charge par la sécurité sociale. Vérifiez auprès de votre mutuelle si elle en couvre une partie. Pour ceux qui ne sont pas parisiens, une petite séance de phoning aux hôpitaux et pharmacie autour de vous permettra peut-être de trouver le grââl.

En cas de grosse galère, vous pouvez trouver des vaccins sur place à l’Institut Pasteur de Madagascar.

Bon à savoir : il a des délais de vaccination AVANT de partir. Faites vos vaccins au moins 1 mois avant pour être certain qu’ils seront efficaces sur place.

Pour ma part je n’ai pas fait le vaccin contre la rage qui est très onéreux et ne permet que de gagner du temps en cas de morsure (ce qui est non négligeable je vous l’accorde). Je ne conseille absolument rien, c’est à vous de prendre la décision. Globalement on ne touche pas les animaux en liberté et a fortiori les chiens. Les malgaches ne les aiment pas trop d’ailleurs donc ceux que vous verrez dans des maisons appartiennent plutôt à des vazzas (des étrangers) et ils sont vaccinés.

  • Les moustiques

Le pharmacien m’a regardée avec des énormes yeux quand je lui ai dit avoir fait le choix de ne pas prendre de médicament anti-paludique. Attention, ce n’est pas un conseil que je donne, seulement un partage d’expérience et des motivations de mon choix. Si vous avez des enfants, prenez la décision avec votre médecin !

Si la médecine européenne a fait ses preuves, côté palu et maladies tropicales, les médecins généralistes français ne sont pas forcément à l’aise. En l’occurrence, pendant la consultation avec le mien, il a regardé les conseils donnés par l’Institut Pasteur. Pas hyper utile pour répondre à la question « et vous docteur, me conseillez-vous de prendre un antipaludique ? ».

Il y a des zones très impaludées à Mada et d’autres beaucoup moins. Votre exposition aux moustiques sera peut-être aussi limitée si vous logez dans des zones qui sont traités contre les moustiques (hôtels de luxe par exemple). Par contre si vous êtes dans des zones à risque et/ou rurales et reculées, la question se pose différemment. Votre situation sur place et de votre santé doivent influencer votre décision.

Globalement les médicaments anti-palu aux noms joyeux comme la Malarone, le Nivaquine ou la Paludrine coûtent cher (voire très cher) et ont des effets secondaires …imprévisibles ! Sur une période courte de voyage à Mada ou dans des zones impaludées identifiées cela peut valoir le peine (voir l’article de Planet Addict qui compare les médicaments). En revanche en préparant un voyage de plus d’un an, j’ai décidé de ne pas en prendre car les effets secondaires sont trop incommodants. J’en ai fait l’expérience en Guyane, où au bout du 2eme cachet de Lariam je me suis retrouvée dans un état déprimé, sans joie de vivre alors que j’étais en vacances ! D’ailleurs à Mada on dit que le « Lariam rend fou », et il y a eu plusieurs cas grave de dépressions et d’hallucinations (et c’est le très sérieux Courrier international qui le dit).

Les moustiques dans un pays tropical comme Mada c’est comme l’eau : la prévention limitera grandement tous les problèmes. Alors on se badigeonne de 5sur5 tropique, on porte des vêtements longs au lever du jour et à la tombée de la nuit (le moment de balade de ces petites bêtes), on évite les flaques d’eau stagnante, on fuit les cacaoyers dont ils raffolent et on redouble d’attention après les grosses pluies qui favorisent l’éclosion des oeufs.

  • L’assurance santé

Ce sujet est tellement complexe à traiter qu’il fera l’objet d’un autre post de blog très bientôt !

  • Les assurances annexes

Sans le savoir on est en général couvert plusieurs fois pour le même risque. Rapprochez-vous de votre banque pour connaitre les avantages de votre carte bleue. J’ai pour ma part fait le choix de passer d’une carte visa classique à 9€/mois à une Visa Premier à 11€/mois pendant un an (puis 16€/mois.

Bon à savoir : sachez que vous pouvez demander un geste commercial lors de sa souscription).

Cette carte a pas mal d’assurances qui sont comprises, notamment si vous avez besoin d’être rapatrier suite à un accident partout dans le monde. Vous pouvez voir les conditions ici sur leur site.

  • Les bons réflexes

Je pensais que l’adaptation et la vigilance à avoir sur place seraient beaucoup plus contraignantes que cela. En fait, une fois qu’on a adopté les bons réflexes, tout roule !

La chose la plus difficile est, pour moi, de ne pas pouvoir boire au robinet. Quand on a eu l’habitude toute sa vie d’avoir une haut potable quand on ouvre le robinet, ce n’est pas un réflexe facile à oublier. Mon petit truc c’est de laisser une bouteille d’eau à côté de ma brosse à dent pour y penser. Si vous voulez vous prémunir de tout risque, utilisez de l’eau minérale pour mouiller votre brosse à dent, vous rincer la bouche et boire (bien sûr !).

En cuisine l’eau du robinet peut permettre de cuire du riz ou des pâtes par exemple mais laisser-la bouillir 10 minutes quand même.

Des bons réflexes, donc, mais pas de psychose non plus : pas besoin de se laver à l’Eau Vive (c’est la marque d’eau la plus répandue dans l’île) non plus ! L’eau est d’ailleurs une denrée rare dans une grande partie du pays alors on évite de se prélasser sous la douche pour en laisser aux autres (et surtout aux Malgaches).

Bon à savoir : je vous donne le tuyau parce que j’ai failli me faire avoir. Si on vous montre un arbre du voyageur et qu’on vous propose de boire l’eau contenue dans son tronc, faites un grand sourire et déclinez : il y a souvent des petits vers dedans. Alors ça dépanne quand on va mourir de soif au milieu de la jungle mais on évite quand on a l’intention de se faire un bon restau le soir !

Une fois la trousse à pharmacie pleine, il est temps de penser aux autres choses qui vous restent à faire avant de partir (papiers administratifs, rendre votre appartement, quitter votre emploi, etc).

Ne vous inquiétez pas, plein de check-lists arrivent dans les prochains jours pour ne rien oublier !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s